Bonjour !

Tout le monde ressent un coup de blues ou se sent parfois triste, mais ces sentiments sont généralement de courte durée et passent après quelques jours. Toutefois, lorsque vous avez une dépression, elle interfère avec la vie quotidienne, ce qui réduit la confiance et cause un manque de motivation.

dépression

Définition de la dépression

Le déprimé a l’impression qu’il est indigne, que son entourage est hostile ou incapable de l’aider et qu’il ne dispose pas ou peu de moyens pour s’en sortir.

La dépression peut entraîner des « douleurs » à la fois pour vous et ceux qui se soucient de vous. La dépression est un trouble de l’humeur commun mais très difficile à vivre. Beaucoup de gens souffrant de dépression ne cherchent jamais de traitement. Mais la majorité, même ceux qui ont une dépression plus sévère, peuvent aller mieux avec une thérapie appropriée.

Il y a différentes formes de dépression :
Le trouble dépressif majeur, ou de dépression majeure, est caractérisée par une combinaison de symptômes qui interfèrent avec la capacité d’une personne à travailler, dormir, étudier, manger et apprécier des activités auparavant agréables. La dépression majeure est invalidante et empêche une personne de fonctionner normalement. Certaines personnes peuvent ressentir un seul épisode dans leur vie, mais le plus souvent une personne peuvent avoir plusieurs épisodes.

La dépression dysthymique, ou la dysthymie est caractérisée par des symptômes qui perdurent sur un long terme (2 ans ou plus) mais qui peuvent ne pas être suffisamment grave pour désorganiser totalement une personne. Ils peuvent empêcher le fonctionnement normal ou de se sentir bien. Les personnes atteintes de dysthymie peuvent également éprouver un ou plusieurs épisodes de dépression majeure au cours de leur vie.

La dépression mineure se caractérise par des symptômes pour 2 semaines ou plus qui ne répondent pas aux critères complets pour la dépression majeure. Sans traitement, les personnes souffrant de dépression mineure sont à haut risque de développer un trouble dépressif majeur.

La dépression psychotique, qui se produit quand une personne souffre de dépression sévère, plus une certaine forme de psychose, comme d’avoir des fausses croyances ou une rupture avec la réalité (délires), ou d’entendre ou voir des choses bouleversantes que les autres ne peuvent pas voir ou entendre (hallucinations).

La dépression post-partum, qui est beaucoup plus grave que le simple «baby blues» que beaucoup de femmes connaissent après l’accouchement, lorsque des changements hormonaux et physiques et la nouvelle responsabilité de prendre soin d’un nouveau-né peut être écrasante. On estime que 10 à 15% des femmes souffrent de dépression post-partum après la naissance.

La dépression saisonnière, qui se caractérise par l’apparition de la dépression pendant les mois d’hiver, quand il y a moins de lumière naturelle. La dépression s’estompe généralement au printemps et en été. Elle peut être traitée efficacement avec de la luminothérapie, mais près de la moitié des personnes essayant ne vont pas mieux avec la luminothérapie seul. La psychothérapie, et éventuellement la médication, peut réduire les symptômes de la dépression saisonnière, soit seul ou en combinaison avec la luminothérapie.

Le trouble bipolaire, aussi appelé maladie maniaco-dépressive, est pas aussi commun que la dépression majeure ou dysthymie. Le trouble bipolaire est caractérisé par une humeur par cycle, allant d’une humeur très « haute » (par exemple, un épisode maniaque) à des niveaux extrêmement « bas » (par exemple, la dépression).

Une partie de la compréhension de ce qu’est la dépression est de savoir ce qu’elle n’est pas. La dépression n’est pas une faiblesse. Elle n’est pas un défaut de personnalité. Elle n’est pas de la paresse. Elle n’est pas une mauvaise humeur qui va bientôt passer tout seul. La dépression n’est pas de votre faute. Ce ne sont pas des sautes d’humeur. La dépression est un trouble de l’humeur.

Cause du trouble dépressif

Très probablement, la dépression est causée par une combinaison de facteurs génétiques, biologiques, environnementaux et psychologiques. Les Technologies d’imagerie cérébrale, comme l’imagerie par résonance magnétique (IRM), ont montré que le cerveau des personnes qui souffrent de dépression semblent différents de ceux des personnes sans dépression. Les parties du cerveau impliquées dans l’humeur, la pensée, le sommeil, l’appétit et le comportement semblent différents. Mais ces images ne révèlent pas pourquoi la dépression est produite.

Certains types de dépression ont tendance à être courant dans certaines familles. Cependant, elle peut survenir chez des personnes sans antécédents familiaux. Les scientifiques étudient certains gènes qui peuvent rendre certaines personnes plus sujettes à la dépression. Certains travaux de recherche en génétique indique que le risque de dépression résulte de l’influence de plusieurs gènes agissant de concert avec des facteurs environnementaux ou autres. En outre, le traumatisme, la perte d’un être cher, une relation difficile, ou de toute situation stressante peut déclencher un épisode dépressif. Et d’autres épisodes dépressifs peuvent se produire avec ou sans déclencheur évident.

Je veux rejoindre le Programme Papillon

pour vivre enfin sans angoisse

Symptômes de la dépression

  • tristesse
  • impression de ne pas pouvoir s’en sortir
  • perte d’envie
  • conviction que la situation ne va pas s’améliorer
  • difficulté à faire les choses les plus simples
  • insomnie ou au contraire hypersomnie
  • difficulté à quitter son lit
  • auto-dévalorisation
  • idées noires
  • isolement, repli sur soi
  • perte de goût pour tout ce qui créait du plaisir auparavant
  • pessimisme
  • Impression de ne pas pouvoir s’en sortir (péjoration de l’avenir)
  • anxiété

Elle touche aussi bien les hommes que les femmes, mais les symptômes varient en fonction du sexe. Peut importe l’age ou la condition sociale d’une personne, tout le monde peut être touché par la dépression.

Il n’est malheureusement pas rare que l’abus de drogues ou d’alcool ou les effets secondaires des médicaments entraîne l’apparition d’une dépression.

Traitement du trouble de l’humeur dépressive

Les TCC peut traiter efficacement les personnes souffrant de dépression. Les techniques apprises en TCC permettent d’aider les personnes à acquérir des compétences pour inverser leurs habitudes de pensées négatives. De nombreuses études ont montré que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est aussi efficace que les médicaments antidépresseurs dans la réduction des symptômes, et plus efficace que les médicaments antidépresseurs pour prévenir la réapparition des symptômes après la fin du traitement. 75% des personnes diagnostiquées avec une dépression éprouvent une diminution significative des symptômes après seulement 12 à 20 séances de TCC, avec la majorité des patients conservant leur amélioration de l’humeur lors d’un RV de suivi deux ans après leur thérapie.

La TCC aide les personnes qui ont schémas de pensée négative à les restructurer, à apprendre à interpréter leur environnement et les interactions avec les autres d’une manière positive et réaliste. Elle peut également vous aider à reconnaître d’autres facteurs, tels que les comportements désadaptés, qui peut être un facteur aggravant de l’état dépressif. Les différentes recherches montrent à ceux qui ont une dépression légère à modérée que faire une TCC seule peut  être la meilleure option. Toutefois, pour les personnes souffrant de dépression plus sévère ou d’autres facteurs de complication, la thérapie cognitivo-comportementale combinée avec des médicaments semble être plus efficace.

Une TCC pour la dépression permet de travailler :

– Evaluation et modification des façons problématiques de penser
– Augmentation des comportements qui favorisent naturellement le plaisir et la maîtrise des pensées
– Affirmation de soi
– Traitement de l’insomnie
– Techniques de retour au présent
– Résolution des problèmes sociaux
– Des techniques de traitement pour l’anxiété sous-jacente
– Établissement d’une liste d’objectifs réalisables au quotidien

Prenez Rendez-vous pour une consultation en ligne à partir de chez vous, pour avancer à votre rythme.

A bientôt !

 Mimi

Je veux rejoindre le Programme Papillon

pour vivre enfin sans angoisse