La plupart des personnes font peu de différences entre l’anxiété et la dépression. Je vais vous expliquer les différences entre l’anxiété et la dépression, et surtout comment faire pour s’en débarrasser. Cependant, je vous rappelle que si vous vous reconnaissez (ou une personne de votre entourage semble correspondre) dans ce que je décris dans cet article, je vous conseille de ne pas rester dans votre coin et de consulter soit avec moi à distance depuis chez vous soit auprès d’un thérapeute spécialisé dans les trouble anxieux.

depression ou anxiété

Les troubles anxieux

Les troubles anxieux sont caractérisés par un sentiment de doute et de pensées négatives à propos d’événements passés et futurs. L’attention des personnes anxieuses se concentre sur leur avenir, et la crainte que ces événements futurs seront quoi qu’il arrive négatifs et se passeront mal. Les personnes anxieuses se ressassent également les événements passés et se refont mentalement les scènes antérieures sans arrêt en se disant qu’ils auraient mieux fait de faire autrement pour que cela se passe mieux ou différemment. Les troubles anxieux sont caractérisés par une variété de symptômes impliquant des pensées anxieuses, des sensations physiques inexpliquées, et les comportements de protection en mettant en place l’évitement ou rassurant. Je vous invite à parcourir le blog et ses articles pour en savoir plus.

La Dépression

Une personne dont le principal problème est la dépression, plutôt que de l’anxiété, en général ne montre pas les mêmes craintes et incertitudes que les personnes qui ont un trouble anxieux. Les personnes déprimées ne sont pas tellement préoccupés par ce qui s’est passé avant ou ce qui pourrait arriver dans l’avenir. Ils pensent déjà savoir ce qui se passera, et ils croient que ce sera forcément mauvais et sans issue.
Les principaux symptômes de la dépression sont :
– Se sentir triste, et/ou désespéré
– Le manque d’intérêt et de plaisir dans les activités qui étaient autrefois amusantes et intéressantes
– Douleurs physiques sans cause physique, le manque d’énergie, la grosse fatigabilité
– Difficulté à se concentrer, se souvenir, et/ou prendre des décisions
– Modifications de l’appétit et du poids
– Modification de la libido
– Changements dans les habitudes de sommeil
– Pensées très négatives en tout temps, de mort et de suicide
– Etc…
Les symptômes décrits ont une intensité élevée d’apparition. Les personnes anxieuses peuvent également avoir ce type de symptômes, puisque la dépression légère accompagne souvent l’anxiété, mais à un niveau moindre et souvent, une personne anxieuse à envie de faire les choses mais les symptômes de l’anxiété et la peur d’une éventuelle crise d’angoisse empêche la réalisation ce celles-ci.
La dépression peut apparaître suite à un problème soudain et sévère, ou il peut être constitué d’un ensemble à plus long terme des symptômes qui s’accumulent.

Le trouble bipolaire

Le trouble bipolaire, autrefois appelé maniaco-dépression, est tout à fait différent de l’anxiété et la dépression. Elle est caractérisée par une humeur qui varie de très haute (dite maniaque ou « up ») à très faible (dite dépressive ou « down »). Il est possible qu’une personne bipolaire présente plusieurs périodes maniaques et dépressives au cours d’une journée, mais cela reste assez rare. Les périodes de dépression s’échelonnent en moyenne sur 10 mois (souvent en période hivernale) alors que les phases maniaques, caractérisées par beaucoup d’excitation, durent 3 à 6 mois (souvent en période estivale).
Dans la phase maniaque, « up », les personnes peuvent avoir des « pensées rapides », ont besoin de moins de sommeil, ont une énergie inhabituellement haute, un jugement faussé, des niveaux anormalement élevés d’enthousiasme et d’optimisme, un langage parler plus rapide, des idées de toute puissance et d’invincibilité, et agissent de manière impulsive, ce qui causent parfois des problèmes avec les autres.
Dans la phase dépressive, une personne éprouve les symptômes de la dépression décrite ci-dessus. On est dans le total inverse de la phase maniaque.
Le traitement du trouble bipolaire est généralement fait par une médication pour stabiliser l’humeur changeante, mais également avec une thérapie pour développer des stratégies d’adaptation et/ou prévenir les épisodes maniaques en régulant le sommeil, l’alimentation et en pratiquant une activité physique.

Je veux rejoindre le Programme Papillon

pour vivre enfin sans angoisse

Pourquoi tout le monde confond anxiété et dépression ?

Les personnes confondent trop souvent l’anxiété et la dépression, pour plusieurs raisons.
La première raison est que, les médecins prescrivent comme médicaments des antidépresseurs aux personnes anxieuses car les composants de ces médicaments agissent sur les troubles anxieux. Un groupe de médicaments de la famille des antidépresseurs sont connus pour être utile à la fois sur l’anxiété et la dépression, et sont maintenant le traitement médicamenteux préféré des médecins pour les personnes anxieuses. Parfois, les personnes anxieuses qui prennent ces médicaments découvrent qu’ils prennent un antidépresseur en lisant la notice, et se demandent alors si elles souffrent de dépression.
La 2e raison est qu’on se sent déprimé quand on a un trouble anxieux. Il est fréquent pour les personnes qui ont une période difficile avec un trouble anxieux de se sentir déprimé en raison de la façon dont l’ anxiété interfère dans leur vie. La dépression légère à modéré accompagne majoritairement un trouble anxieux. Mais à partir du moment où vous diminuez votre anxiété, l’état dépressif diminue également et/ou disparaît.
Il existe deux circonstances dans lesquelles une personne avec de l’anxiété peut avoir besoin d’une aide spécifique pour la dépression. La personne anxieuse est devenue si déprimée à cause de son anxiété forte qu’elle n’a plus l’énergie et la motivation suffisante pour surmonter le trouble anxieux. Dans ce cas, des méthodes comportementales et cognitives peuvent être utilisées pour aider à surmonter la dépression ou si la personne en fait la demande, une aide médicamenteuse comme béquille temporaire put être prescrite par un médecin. La seconde circonstance est le cas d’une personne qui a connu une dépression sévère avant que le trouble de l’anxiété soit apparue. Cette dépression, appelée dépression primaire, est susceptible de nécessiter un traitement médicamenteux.
Si vous êtes confus au sujet de vos symptômes d’anxiété et/ou de dépression, ne luttez pas en silence et ne restez pas dans la confusion ou l’ignorance. Demandez à votre médecin ou à un thérapeute qui vous permettra de vous éclairer. Il n’y a rien de plus angoissant que de ne pas savoir et surtout, il est très fréquent que le symptôme principal du trouble anxieux soit de tomber en dépression, ça effraie un grand nombre de personne anxieuse donc plutôt que de psychoter de votre coté, parlez-en à un professionnel. Par contre, je vous met en garde de rechercher tout seul sur internet ces informations, qui souvent sont encore plus source d’angoisses. De toutes les informations que vous lierez, vous ne retiendrez que le négatif et donc l’angoisse ne fera qu’augmenter. Donc Abstenez-vous toujours d’aller chercher sur internet !

Vos pensées sur la mort

Les personnes souffrant de troubles anxieux chroniques peuvent avoir beaucoup de pensées sur la mort, et leurs inquiétudes se focalisent sur un éventuel suicide ou même un homicide. Les personnes atteintes de trouble panique ont souvent beaucoup de pensées inquiétantes au sujet de la mort, en particulier concernant les crises cardiaques et des maladies terribles. Les personnes atteintes de TOC peuvent parfois avoir des pensées dans lesquelles elles se demandent ce qui les empêchent de commettre un crime terrible, comme tuer des gens qu’ils aiment. Les personnes atteintes de TAG (trouble de l’anxiété généralisée) peuvent se dire « Et si… », pensées dans lesquelles elles craignent de devenir tellement anxieuses et sans espoir qu’ils pensent devenir suicidaires.
Si vous sentez que vous avez trop de pensées négatives et que ça vous dérange ou vous effraie énormément, il est opportun d’entamer une thérapie via une consultation en ligne, soit avec un thérapeute spécialisé en trouble anxieux. Les gens veulent souvent garder ces pensées pour eux-mêmes, parce qu’ils se sentent honteux, et craignent qu’un thérapeute veulent les hospitaliser. Cependant, ces pensées font parties intégrantes des troubles anxieux et ne sont en rien bizarres ou inhabituelles.
A++
Mimi

Je veux rejoindre le Programme Papillon

pour vivre enfin sans angoisse